Maryse Otjacques

1 mm ∅2018, brique et fil de maçon

Demande d'information

Vue sur2018, porcelaine, gravure sur papier

Demande d'information

15 cm / 15 cm maille2018, paillasse en métal pour armer le béton, gravure sur papier

Demande d'information

Détail - 50° 38' 42,617'' 5° 34' 38,033''2018, dessin aquarelle sur papier Canson, cailloux d'empierrement, fil de maçon

Demande d'information

Utérus, 2017, Robinets en laiton, cheveux, dimensions variables 

Demande d'information

Vue de l'exposition ⧵kɔd
⧵, 2017, Cdlt+

Tapisserie résiliente, 2017, installation, Plâtre porcelaine

Demande d'information

Détail - Tapisserie résiliente, 2017, Plâtre porcelaine

Demande d'information

Meaning, 2015/2017, Plâtre porcelaine, bois MDF, tige filetée, écrou

Demande d'information

Il y a dans le travail de Maryse Otjacques un accent mis sur les codes. Codes et symboles de tous les jours devant lesquels on remet en question nos gestes usuels et personnels. 
L’artiste ose la question de l’intime en public, la place du corps et notre relation à celui-ci. Elle confronte les concepts, les idées et nos habitudes face au quotidien. Le langage occupe une place importante dans la démarche de la jeune femme. Une recherche par le mot et les gestes, visible notamment dans l’œuvre Codes. 
Maryse Otjacques s’intéresse aux paradoxes entre idée et représentation. L’association d’éléments contraires provoque un sentiment de malaise.
Dans Ablutions, les cheveux soulignent la dualité entre séduction et répulsion. Symbole de beauté féminine, ils dérangent une fois placés comme résidu corporel.
L’installation Tapisserie Résiliente cultive l’ambivalence, le silence et le souffre. Elle oppose l’innocence d’un blanc immaculé à la violence des armes. L’ensemble évoque une certaine passivité.

CV

Maryse Otjacques
 (1988, Bruxelles, Belgique) vit et travaille à Bruxelles.

Formation 
2012        Agrégation, ENSAV La Cambre, Bruxelles. Grande distinction.
2011        Master en arts plastiques, visuels et de l’espace, ENSAV La Cambre, Bruxelles. Distinction.

Expositions personnelles 
2018        In progress, duo avec Mathilde Pepinster, Galerie Cdlt+, Liège
2017        En Piste !, Musée de la Boverie, Galerie Cdlt+, Liège
2017        kcd, Galerie Cdlt+, Liège
2016        "Tapisserie résiliente", Biennale jeune création, 50° nord, Incise, Charleroi.
               "Socks’ stories", Stantec Window Gallery, Toronto.
2015        Galerie Stephanie Jaax, Bruxelles.
2013        "Artère", Speedy Wash, Bruxelles.
               "Femme à barbe", Galerie Vertige, Bruxelles. 

Expositions collectives 
2018        AAF , Galerie Cdlt+, Bruxelles
2015        "Sélection au prix du Hainaut 2015", Musée des Beaux-Arts, Charleroi.
                "Words That Lift", Gas gallery, Toronto.
2014         "40 ans", EDA, Braine-l’Alleud.
                "City building", Gallery 1313, Toronto.
2013         "Jubilons", Galerie Vertige, Bruxelles.
2011         "Transition", SMartbe, Bruxelles.
2010         "Formes d’échanges, motifs de vies, Le cafard hystérique." STIB, Bruxelles.
                "Around Felix Gonzalez Torres", dirigé par Thierry De duve et Céline Gillain, Wiels, Bruxelles.
                "Ca", performance avec Eve Bonneau. Maison du spectacle, La Bellone, Bruxelles.
2007         "Vanités" avec Pascal Bernier, La Cambre, Bruxelles.
2006         "L’enveloppe corporelle Christian Israël", La Cambre, Bruxelles.