R S V P 
Autour de la table de Cdlt+ 
12 janvier - 22 février 2019

Autour de la table de Cdlt+, Naomi Gilon a eu carte blanche pour donner forme à une exposition personnelle au cours de laquelle l'artiste François Patoue et Temple Magazine sont conviés.
C'est une invitation qui attend une réponse. 
 

Naomi Gilon - The snake's head - Céramique émaillée, 2018

Vue de l'exposition R S V P 

Le travail de Naomi Gilon* repose sur le détournement d’objets (capot de voiture, réservoir de moto, ...), d’intégration de matériaux étrangers à la pratique des beaux-arts (simili cuir, fourrure synthétique, béton, ...) et d’associations contre-nature où un moniteur LCD portant l’image d’un coucher de soleil se trouve connecté à un pare-brise via une patte luciférienne aux griffes acérées (Coucher de soleil en Équateur, 2018). L’utilisation de pièces détachées d’automobile est sans doute un des éléments les plus récurrents: « J’interroge, explique l’artiste, l’ensemble du ‘parcours d’une automobile’, chaque lieu qui participe à la ‘vie d’une voiture’: usine de montage ou de fabrication de pièces détachées, show room, casse, ... J’emprunte des codes issus des lieux de vente tant comme partie intégrante de mes pièces que dans la façon dont elles peuvent être mises en scène. »
Les recherches se déclinent dans des séries comme Headlights of a Car (2015), Monstrous (2017) ou First Spaces (2018). Le souci de la présence et de la qualité formelles est très sensible. Il lui permet de produire des pièces à l’aspect artificiel et impeccable. Elles meublent un univers très personnel à forte densité poétique où des monstres à fourrure verte, bleue, rouge ou orange peuplent le garage d’un concessionnaire VW (In the Show Room, 2018). (Texte : Pierre Henrion) 

* NAOMI GILON
1996, Arlon, vit et travaille à Bruxelles

ENSAV La Cambre, master en peinture, Bruxelles, 2018
Parmi ses expositions : 18 x 13cm, Cdlt+, Liège (BE) 2018 / SALUT FRERO ÇA VA ? Curateur : Jan Zöller, Luis Leu, Karlsruhe, allemagne (DE) 2018 / Hypertrophy, Curateur : Ubay Martin,  Coherent, Bruxelles (BE) 2018 / Net Art For Storage, Curateur : Ben Grosser, A pavilion for The Wrong — New Digital Art Biennale, Drive Slow, Pavillon Baltard, Paris (FR) 2018. 
En 2018,  son travail est sélectionné pour le Prix de la Commission des Arts de Wallonie, Namur (BE).
www.naomigilon.com



Contactez-nous pour plus d'informations.

  • gallery-image
  • gallery-image
  • gallery-image

Naomi Gilon - Tondo 2018

Naomi Gilon - Bougeoir, 2019, Terre glaise vernis / Pièce à 4 mains (N. Gilon + F. Patoue), 2019, céramique émaillée / François Patoue - Sans titre - moon river, 2019, huile sur lin, 80 × 50 cm

François Patoue - Oh dream maker You heart breaker, 2019, pastel sur fer, 5 × 100 cm 

  • gallery-image
  • gallery-image

François Patoue-  Sans titre - through the fence, 2019, huile sur lin, 300 × 70 cm / Sans titre - through the lader, 2019, huile sur lin, 300 × 70 cm


« Sans doute il s’agit de peindre un fil de temps distendu, à fleur d’émotions, parfois saturées,
que jamais il ne touche le fond,
et s’estompe vers l’oubli. » 

www.patouefrançois.com

  • gallery-image
  • gallery-image
  • gallery-image

Naomi Gilon - La main du pied, 2018, céramique émaillée / Le pied de la main, 2018, céramique émaillée 

Naomi Gilon - Avoir la patte verte, 2018, céramique émaillée